Puißance 4

● Music
Puißance 4
WHERE
Leipzig, Germany
Artwork
Engineers

Recording + mixing: Maraudeur

Mastering: Sebastien Politi

Lire en français Read in english

Here is the new Maraudeur album.
It's called Puißance 4 (Power 4), which immediately reminded me of the game Puißance 4 (Power 4) that I played with the old people that my mother would pay to look after me.
 Figuring out why Maraudeur titled their album in reference to this shit game is beyond me, so I will instead try to explain why I find this album to be gr8.



I once had a conversation with Lise about the positions we take on within bands and what it means to be a leader. It’s clear that we often find ourselves, somewhat in spite of ourselves, in pyramidal organizations without necessarily looking like workers at Migros (Swiss supermarket). We always see a little ghost of this type of system orchestrate itself into the relationships between the members of a group. Lise tells me that her goal for the year is to transform Maraudeur into a collective in which her role as leader would fade, and with it the verticality of its relationships. I know it’s not as exciting as the discovery of quantum physics, but the discussion caught my attention nonetheless.



But I found the thought inspiring, especially since Maraudeur was a solo-project at first where Lise recorded the albums by herself. In the album Puißance 4, we feel that the girls found themselves carefree, composing and recording together on-the-spot. There is something instantaneous that emerges from the record. It's definitely a Marauder record, we can feel the lineage, but it has something more to offer. In fact, it has three more things to offer: Charlotte, Camille, and Myriam who propell the thing into a whole new dimension that’s more daring, larger, more touching, more powerful, more…gangster rock.



My favorite track is the last one called “C’est Caché”. I find that it stands out thanks to the vocals. I like the voices, especially them.

Then there's the track “Ovni” with the saxophone that came out of Satan's butthole  (a collaboration with Christoph). It's a success.



A word about the very beautiful mixl! In a joint effort of the Marauders, they put 8 instrumental tracks (recorded on tape) onto a stereo track and then recorded the vocals digitally (like many rap groups still do today). Sebastien Politi then reworked the instrumental and vocal tracks to offer high quality mastering.

Overall, I would have liked them to go even further with their quirks and for the album to last longer; that's my “minus point”. So, we can say that Lise succeeded in making her solo project a collective of creative and talented friends. I don't know if the Marauders managed to get rid of the leadership ghosts altogether, but it looks they’re on the right track, and the new album is super cool.

Check out the cool visuals they made, they asked all of their unemployed friends to make some drawings and they compile them for the album art. They screen printed 4 batches of different album covers.

a solid GIF

Good job everyone :

QUENTIN POILVET, DANA COLIN, THERESA EHRENBERG, MATTI SCHULZ, LARA JÄGER, MARTIN BURGER, VICTOR DELETRAZ, JERÔME MORVAN, RÜDIGER SCHEINERT, HANNES BIRKHOLZ, EMELINE MERMOUD, ALEX BRULEX, ELODIE, ALMA POLITI, BOB

Et voici le nouvel album de Maraudeur.
Il s'appelle Puißance 4. Ce qui m'a tout de suite fait penser au jeu Puissance 4 auquel j'ai joué avec des vieux bien lavés que ma mère payait pour veiller sur moi.
Savoir pourquoi Maraudeur a appelé son album en référence à ce jeu un peu bof c'est au dessus de mes forces, je vais plutôt essayer d'expliquer pourquoi je trouve que cet album est giga bi1.

En fait, avec Lise, une fois on a eu une conversation à propos des positions qu'on adopte au sein des groupes de musique et sur ce que ça voulait dire d'être leader.
Force est de constater qu'on se retrouve souvent, un peu malgré nous, dans des organisations pyramidales… Sans forcément que ça ressemble aux ressources humaines de la Migros (Supermarché suisse), on voit toujours un peu le fantôme de ce système orchestrer les rapports entre les membres d'un groupe.
Lise me dit que son objectif de l'année c'est de transformer Maraudeur en un collectif dans lequel s'effacerait sa fonction de leader, et avec elle, la verticalité des rapports.
Bon c'est pas non plus la découverte de la physique quantique, mais cette discussion m'a quand même interpellé.

En fait, je crois que j'ai trouvé ça inspirant.
D'autant plus que Maraudeur, c'est son projet solo à la base et Lise enregistrait les albums seule.
Dans l'album Puißance 4, on sent que les meufs se sont retrouvées en mode R.A.F. pour composer ensemble et enregistrer sur le coup, pendant la session. Il y a un truc archi instantané qui se dégage du disque.
C'est vraiment un disque de Maraudeur, on sent bien la filiation, pas de souc' à ce niveau là, mais il a quelque chose en plus. En fait, trois choses en plus, c'est Charlotte Camille et Myriam qui projettent le truc dans une nouvelle dimension, plus audacieuse, plus large, plus touchante, plus puissante, plus groupe de rock de banlieue quoi.

Ma piste préf c'est la dernière "c'est caché", je trouve qu'elle se démarque grâce aux voix. J'aime bien les voix, surtout celles là.


Après il y a la track Ovni avec le saxophone sorti du cul de satan (Une collab avec Christoph) très réussie.

Un mot sur le mix, qui est très beau ! C'est un effort conjoint des Maraudeur qui ont couché les 8 pistes instrus (entregistrées sur bande) en une piste stéréo,  elles ont ensuite enregistré les voix numériquement (comme beaucoup de groupe de rap encore aujourd'hui). Sebastien Politi a retravaillé la piste instrus et les pistes voix pour offrir un mastering de grande qualité.

J'aurais envie qu'elles aillent encore plus loin dans leurs bizarreries et que l'album dure plus longtemps, c'est ça mon "point minus".
Bon du coup, on peut dire que Lise a réussi à faire de son projet solo un collectif d'amies créatives et talentueuses.
Je ne sais pas si les Maraudeurs ont réussi à se débarrasser complètement des fantômes du leadership, en tout cas ça a l'air en bonne voie, et l'album de la nouvelle combinaison est super coolax.

Un dernier mot pour parler de la pochette ! Elles ont demandé à tous leurs amis sans emploi de leur envoyer des petits dessins qu'elles ont compilés en 4 différentes pochettes. Le tout sérigraphié par leurs soins.

Un GIF solide

Bravo à tous : QUENTIN POILVET, DANA COLIN, THERESA EHRENBERG, MATTI SCHULZ, LARA JÄGER, MARTIN BURGER, VICTOR DELETRAZ, JERÔME MORVAN, RÜDIGER SCHEINERT, HANNES BIRKHOLZ, EMELINE MERMOUD, ALEX BRULEX, ELODIE, ALMA POLITI, BOB

< BACK
Artwork
WHERE
Leipzig, Germany
WHEN
2021-02-21
Labels
Engineers

Recording + mixing: Maraudeur

Mastering: Sebastien Politi